• GUYANE: Camp Cariacou: journée 2

    CARIACOU

    Notre seconde journée commence en pirogue

    afin de nous rendre dans une zone de la forêt où il n'y a pas de sentiers.

    Louis nous ouvre le chemin avec sa machette qui coupe, coupe, coupe très bien.

     


    Une multitude d'arbres différents s'offre à nous
    comme par exemple le bois-pagaie dans lequel on fabrique des...pagaies
    bravo vous avez trouvé, le tronc est droit, d'autres serviront pour les pirogues.



    Les arbres sont hauts, des branches tombent, droites des... racines aériennes,
    et oui, elles vont de 6-8m de longueur jusqu'à s'ancrer dans le sol et cherchent l'eau.

    A l'inverse
    de la terre, partent les lianes qui montent, sont sinueuses avec des noeuds 
    c'est comme cela qu'on différencie : racine et liane.

    Si la liane prend trop de place ou exerce une pression forte sur le tronc, l'arbre peut tomber.

    Sur les lianes peuvent s'installer confortablement en hauteur des épiphytes.
     


    En Guyane les arbres sont très diversifiés et sont utilisés pour la construction des maisons.
    Le toit des maisons amérindiennes peut être fait avec 2 sortes de palmiers.

    Un palmier bas dont on prend les feuilles ce qui permet la repousse.
    Les feuilles sont pliées en 2 sur un support, qui peut-être une racine ou une liane, 
    le tout est posé de manière à recouvrir le toit et à le rendre étanche.


    Il y a un autre palmier haut qui est utilisé également, mais nécessite l'abattage.




    C'est chose faite pour celui-ci, il faut prévoir son passage entre les arbres
    pour qu'il ne reste pas coincé en hauteur et perdu.
    Cela ne se fait donc pas n'importe comment.
    Il faut vraiment une connaissance et un respect de la nature.


    Dans un premier temps, les troncs valides sont repérés et marqués
    puis abattus, les palmes utilisées pour les toits sont tressées par tous les habitants du village.
    Il faut le faire avec les feuilles vertes, le toit est fait aussi de manière collective.







    Le tressage sert à mettre toutes les feuilles du même côté de manière à les doubler,
    l'étanchéité n'en sera que meilleure. Il faut beaucoup de palmiers pour une seule toiture
    celle-ci dure jusqu'à 15 ans. Il faut toute fois l'enfumée régulièrement
    pour éviter l'installation des petites bêtes...



    En plus Louis nous a fabriqué un petit sac à dos avec ces feuilles car c'est un moyen encore utilisé pour transporter les récoltes de la forêt. et là le tronc de ce palmier va être prélevé,
    c'est le coeur de palmier.






     
    on voit déjà la forme du sac
    les sangles, qui sont des fibres de l'aubier d'un arbre, vont être ajoutées.



    voilà le sac prêt à être utilisé

     



    Ce coeur de palmier est bien meilleur qu'en boîte car nous l'avons dégusté
    préparé par le cuisinier, au moment de l'apéritif.
    Il me reste à vous souhaiter un bon appétit


    A bientôt pour le dernier article de Cariacou.





    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    vero
    Mardi 9 Novembre 2010 à 07:06
    de vrais aventuriers ! avez-vous jouer a tarzan avec les lianes ? hi hi
    2
    meretale
    Mardi 9 Novembre 2010 à 07:23
    Tu rentres quand ? Tu nous apportes un coeur de palmier et on prendra l'apéritif ensemble !
    3
    Pili 66
    Mardi 9 Novembre 2010 à 10:19
    Et ben voilà! quand on a oublié de prendre son sac, y'a plus de problème!
    4
    bbbfran
    Mardi 9 Novembre 2010 à 23:13
    Très intéressant reportage, dès son début d'ailleurs! Comme tu dois te plaire dans ce contexte dépaysant! Encore merci de nous offrir ce partage.
    5
    FRANCINE781 Profil de FRANCINE781
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 02:01
    Je me plaît bien effectivement surtout que nous sommes dans la famille. C'est un peu chaud pour moi, mais je ne vais pas me plaindre à voir le temps en France métropolitaine. Ce que j'aime pardessus tout c'est la végétation, les couleurs, il y a tjs des fleurs. Bonne journée à toi.
    6
    FRANCINE781 Profil de FRANCINE781
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 02:13
    Effectivement, tout est possible et avec des sacs plus costaux, mais toujours faits de la même manière, ils peuvent porter 15 kg...incroyable mais vrai
    7
    FRANCINE781 Profil de FRANCINE781
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 02:16
    Pour l'apéritif, pas de problème, mais je ne peux pas ramener le coeur de palmier qui noircit si on le laisse trop longtemps à l'air. Tu es dans quelle région, je suis dans les Yvelines
    8
    FRANCINE781 Profil de FRANCINE781
    Mercredi 10 Novembre 2010 à 02:20
    Je n'ai pas joué à Tarzan Véro, je m'y vois très mal au bout de ma liane. J'ai une vidéo où Louis nous fait un cours sur l'utilisation des lianes comme liens. Ils peuvent vraiment vivre en autarcie dans la forêt amazonienne. Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :